LESBIENNE RAISONNABLE ?

Farah, 19 ans, s’intéresse à sa belle-sœur de 18 ans mais pour la convaincre elle invite son meilleur ami Marouane qui va bien briser la glace.

Coucou, c’est Farah, coquine nubile de 19 ans. Les hommes, les femmes, tout le monde aime passer dans mes draps. Même ma belle-sœur, Gaëlle, désormais aussi chienne que moi !

Gaëlle, c’est la fille de mon beau-père. Ils se sont installés il y a 3 mois chez ma mère et si j’étais deg’ au début, j’ai vite trouvé de quoi me consoler. Gaëlle a 18 ans et c’est grave mon genre de meuf. Problème : j’avais beau me balader à poil dans la maison et lui tendre des perches longues comme le bras, elle faisait comme si elle ne comprenait pas.


Mais j’ai vite capté quelle serait ma porte d’entrée : mon meilleur ami, Marouane, si beau que sa queue est un aimant à fille. La première fois qu’elle l’a vu chez moi, Gaëlle a eu l’air charmée. Il a suffi que je lui propose un « aprem » tous les trois pour qu’elle saute au plafond.


Ce jour-là, nos parents n’étaient pas là. J’ai ambiancé ma target direct, en lui disant : « Tu sais, tu as tes chances avec Marouane, mais il faut que tu sois détente avec lui. » Elle a répondu du tac au tac : « Promis, je ne te mettrai pas la honte devant lui. » J’ai précisé ma pensée : « Ce que je veux dire, c’est qu’il est plus vieux que toi. Du coup, s’il te propose un truc, il ne faut pas flipper. Il sait ce qui est cool. » Gaëlle a hoché la tête.


Quand mon BG de pote est arrivé, il s’est tout de suite mis à l’aise. On s’est calés dans ma piaule avec des sodas et des bonbecs, puis on a bavardé. Gaëlle riait à toute ses vannes… Elle était trop belle et ce petit côté ingénue me mettait le feu à la culotte. Je savais que Marouane en avait envie aussi.


Au bout d’une heure et de quelques sodas, il a sorti un jeu de cartes de sa poche et a fait : « Les meufs, ça vous tente un strip-poker ? » J’ai fait genre qu’il était lourd, mais ma belle-sœur a dit oui direct. Sauf qu’elle jouait super mal… Et que j’ai fait semblant d’être aussi pourrie qu’elle ! En une demi-heure, on s’est retrouvées toutes les deux en string.


Marouane, lui, était ravi. Quand il a abattu de nouveau ses cartes, j’ai râlé : « Putain, t’es trop chiant ! Je n’enlève pas mon string pour toi. » Il s’est marré : « OK. Mais tu vas faire autre chose à la place. » Il s’est levé et a pris Gaëlle par la main, puis l’a allongée sur la banquette. Elle était toute rose de plaisir de voir ce beau mec s’intéresser à elle.


Là, mon pote m’a dit : « Tu as perdu, meuf. Tu dois rouler une pelle à Gaëlle. » En rigolant, je me suis allongée sur ma belle-sœur et Marouane lui a fait le sourire le plus craquant du monde. Elle a gloussé timidement, alors j’ai sorti ma langue et je l’ai embrassée. Même moi, je me suis auto-excitée tellement c’était chaud !


La suite s’est passée super smooth : Gaëlle était chaude. Après l’avoir galochée, je suis descendue le long de son ventre, pour trouver son petit abricot juteux. C’est elle-même qui a enlevé son string pour que je le goûte sans retenue. Tandis qu’elle gémissait, les yeux fermés, Marouane en a profité pour sortir sa bite. J’adore la prendre en bouche, alors, quand il s’est mis au-dessus de nous, je n’ai pas hésité. Mais il a fallu que je la partage avec ma belle-sœur, qui a prouvé combien elle en voulait.


Après avoir profité de nos deux bouches, Marouane a demandé : « Gaëlle, tu as aimé ce que t’a fait ta belle-sœur. Tu veux lui faire du bien aussi ? » Toujours sous le charme du beau gosse, elle n’a pas hésité et est venue coller ses douces lèvres tout contre ma chatte. Quel kif de pomper mon pote, pendant que cette petite chienne se la jouait déchaînée entre mes cuisses !


Tout en me faisant brouter, j’ai si bien joué de la langue que Marouane a décidé de me baiser. Sa queue était toute tendue et mûre à souhait ! Je me suis foutue en levrette et j’ai regardé Gaëlle droit dans les yeux. Pas besoin de lui ordonner quoi que ce soit, elle a attrapé la bite de mon pote pour l’enfiler elle-même dans ma chatte ! J’ai adoré me faire prendre pendant qu’elle me masturbait lentement…


Alors que je gémissais à chaque coup de bite, je voyais l’envie monter dans le regard de ma belle-sœur. J’ai proposé entre deux râles : « Huuum… Tu veux qu’il te la mette ? Ça va rentrer tout seul, avec ma mouille dessus… » J’ai senti Marouane me bourrer plus fort. Sans doute l’idée que j’étais en train de préparer sa bite à entrer dans la chatte serrée de ma belle-sœur ! Gaëlle a hoché la tête et j’ai laissé mon pote se retirer. La petite cochonne s’est laissée baiser bien gentiment, en poussant des soupirs.


Pendant que Marouane la lui mettait, je me suis calée en dessous d’elle pour que nos chattes se touchent. Plus il bourrait fort, plus Gaëlle écarquillait les yeux et plus nos clitos se frottaient… Mon pote allait jouir, je l’entendais à ses grognements. Un bon coup de reins, un autre, encore, encore ! Marouane a poussé son râle caractéristique et j’ai senti le foutre s’écouler de la chatte de Gaëlle, puis couler sur la mienne. Vite, j’ai glissé ma main entre nous pour masturber nos deux clitoris, jusqu’à ce que l’on jouisse à l’unisson ! Le kif suprême.


Cette histoire nous a beaucoup rapprochés, tous les trois. Les week-ends sans les parents sont devenus nos préférés.

20 vues0 commentaire
Euphorie, boutique érotique pour adultes

3355 SAINTE-CATHERINE EST

MONTREAL,QC

CANADA

EUPHORIE© 2021 par MC.

PAIEMENT FACILE AVEC SEZZLE