L’INCONNU DE LA PLAGE

Samuel, 55 ans, est marié mais a un fantasme : il veut faire l’amour avec un autre homme. C’est ainsi qu’il se rend sur une plage… Ma femme et moi sommes un couple très uni, lecteurs de votre revue. Lorsque nous lisons les histoires de sexe de vos lecteurs, cela nous excite et nous finissons par faire l’amour. Nous sommes très ouverts au sexe. Nous imaginons des situations érotiques comme faire l’amour à trois : deux hommes et une femme, ou l’inverse. Un jour, j’ai évoqué l’idée de me faire caresser par un homme. Ma femme m’a souri en me disant : « J’imagine ta bite dans la bouche d’un homme, cela devrait être excitant. » Quand les vacances d’été sont arrivées, ma femme n’a pas pu poser ses congés en même temps que moi. Elle a décidé de me laisser partir seul. Je me suis donc rendu au bord de la mer, dans un endroit où nous allons souvent. J’avais déjà remarqué des endroits tranquilles au préalable. Je suis donc parti un matin, avec une petite idée en tête. Je me suis installé sur une petite plage dans un endroit peu fréquenté où l’accès est difficile. J’ai étendu ma serviette et me suis mis en maillot de bain. Ayant amené votre revue, j’ai commencé à la lire. Les histoires sont excitantes et ma main passait sur mon slip de bain me caressant les couilles. Mon sexe est devenu de plus en plus raide, faisant une bosse dans mon slip. Je continuais ma lecture en faisant abstraction de ce qui se passait autour. Me sentant seul, j’ai retiré mon maillot. Ma queue était bien raide, je me suis branlé un petit peu, puis j’ai repris ma lecture. C’est alors que j’ai entendu un léger bruit. Je me suis relevé et j’ai aperçu un homme près de moi. « Votre lecture doit être intéressante, si j’en juge par l’état de votre sexe ? » a-t-il demandé. Un peu gêné, je me suis retourné pour m’allonger sur le ventre. « Puis-je regarder votre lecture ? » Et avant que je ne réponde, l’homme avait déjà la revue dans les mains. Il s’est assis et a commencé à lire. J’ai vu sa main caresser le sexe par-dessus son short. Toujours allongé sur le ventre, la bite toujours aussi dure, j’ai senti la main de l’homme me caresser les fesses. Je ne savais pas quoi faire et je me trouvais dans la situation dont on avait parlé avec ma femme. J’étais très excité par cette situation que j’avais imaginée seulement en rêve. L’homme accentuait ses caresses et je me mettais à remuer en écartant un peu les jambes, laissant apercevoir mes couilles. L’homme en a profité pour passer sa main entre mes cuisses. Il a effleuré mon anus à plusieurs reprises, puis il a insisté en enfonçant légèrement un doigt dans ma rondelle. Il me pénétrait doucement, c’était excitant. Je remuais de plus en plus vite. « Tu as l’air d’aimer ? » a-t-il murmuré. Je lui ai fait un signe positif de la tête. Il m’a demandé de me retourner. Allongé sur le dos, il a commencé à me branler. Son short serré laissait apercevoir un sexe en érection. J’étais impatient. Il m’a pris la main pour la poser sur son short. « Ça te plaît ? » Et avant que je puisse répondre, il a retiré son bas, exhibant une énorme bite. Je m’en suis saisi pour la branler. C’est alors qu’il s’est penché vers ma queue pour me sucer. Quelle sensation que de se faire sucer par un homme ! J’en avais tellement envie, que je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire autant. Nos queues faisaient des va-et-vient dans nos bouches, quel plaisir ! Il en profitait pour pénétrer mon anus avec un doigt, puis deux. Tout était allé très vite. Je ne m’étais pas posé de questions, n’écoutant que mon désir. Mon fantasme se réalisait et j’étais bien décidé à le vivre Mon partenaire a libéré mon sexe et m’a demandé sans hésiter s’il pouvait m’enculer. J’étais pris par le désir et lui ai fait signe que oui, tout en suçant sa queue. Il s’est retiré de ma bouche et m’a fait mettre à quatre pattes. Sur mes fesses offertes, il a humecté mon anus, puis a fait quelques va-et-vient avec ses doigts. J’étais excité et prêt à l’idée d’avoir une bite dans le cul. C’était ce dont j’avais besoin : quelqu’un qui prenne les devants et ne partage pas mes réserves ni ma timidité. Il s’est mis derrière moi et a frotté son braquemart doucement entre mes fesses avant de le présenter à l’entrée de mon anus. Puis il a commencé à me pénétrer gentiment, en se retirant et en entrant à nouveau. Il allait tout doucement pour m’habituer à la sensation. C’était bon de sentir son membre viril s’enfoncer de plus en plus. Je sentais cette grosseur rentrer en moi et c’était une sensation nouvelle et haletante. J’allais même au-devant de lui en remuant un peu les fesses. Puis il s’est activé de plus en plus. Il avait passé sa main sous mon ventre et me branlait en même temps. Les deux sensations conjointes étaient incroyables. « C’est bon ? » « Oui, encore, défonce-moi et branle-moi ! », criais-je. Il a continué puis s’est retiré pour me faire mettre sur le dos. Il s’est mis à genoux au-dessus de mon sexe pour se branler. Il a joui sur ma bite. Le sperme coulait le long de mon manche et descendait sur mes couilles. Il m’a demandé de me branler pour étaler le sperme sur mon sexe. Il s’est mis au-dessus de moi et s’est empalé sur mon sexe gluant. Je voyais ma bite s’enfoncer petit à petit. C’était serré et délicieux, j’exultais. Quelques allers-retours, et j’ai joui dans son anus. Tout cela était si nouveau pour moi et en même temps, tout s’était déroulé avec un naturel déconcertant. L’inconnu s’est allongé à côté de moi et nous avons discuté, puis décidé de nous revoir. Sitôt rentré, j’ai appelé ma femme pour lui raconter ce qu’il m’était arrivé. Elle était surprise que je franchisse le pas, mais cette idée l’excitait ! La prochaine fois, j’espère la faire participer…

L’INCONNU DE LA PLAGE